Mary Widmer-Curtat et le Comité suisse de secours aux réfugiés belges pendant la Grande Guerre

ScanEn cette période de commémorations innombrables de la Grande Guerre, cet ouvrage en reconstitue un épisode oublié: l’hospitalité offerte par la Suisse à plus de 9’000 enfants et exilés belges entre 1914 et 1919 dans le cadre d’une initiative privée personnelle. Heureusement, la statue “La Belgique reconnaissante” le long des quais du lac Léman et le nom de “Quai de Belgique” à Lausanne en constituent encore la trace directe. Aujourd’hui, grâce à l’aide de la Ville de Lausanne, des autorités diplomatiques belges et de nombreux donateurs et amis, ce pan d’histoire redécouvert a réçu la reconnaisance qu’il mérite. De plus, il illustre un épisode d’une humanité et générosité peu plausibles à la lumière de certaines votations récentes.